Et oui, alors que vous êtes embarqués dans le tourbillon des nouveautés, stoppez tout une seconde et remontez le temps!  

En effet, il est possible de découvrir des grands films sans pourtant franchir les limites de l’interdit… Embarquez dans la machine à remonter le temps du vieil Arnaud car en effet, de très nombreux et grands films sont rentrés dans le domaine public et peuvent donc être visionnés et téléchargés légalement et librement. On retrouve ces chefs-d’oeuvre sur le site archive.org comme par exemple Metropolis, La nuit des morts-vivants ou Le fantôme de l’Opéra.

39marches

Ce soir je vous emmène en 1935 à la découverte d’un film mythique réalisé par Alfred Hitchcock : Les 39 marches  (The 39 steps).

image

A l’issue d’un spectacle Richard Hannay rencontre une femme qui prétend être poursuivie. Alors qu’il la protège pendant quelques jours, elle meurt poignardée dans son appartement. Le pauvre Hannay est alors poursuivi par la police pour un meurtre qu’il n’a aucunement commis. Il décide donc de remonter la piste des “39 marches” dans un village écossais (la seule piste que la pauvre femme lui a laissé avant le meurtre). Cette course poursuite mène Richard de Londres jusqu’aux décors écossais de Glen Coe dans une enquête policière de grande qualité. Le suspense est bien mené et le jeu des acteurs des comédiens est subtilement suranné.

image

On retrouve bien l’esprit des vieux films d’Hitchcock et on espère que notre fugitif va échapper aux troupes de Scotland Yard… 

Voilà donc une bonne raison de (re)découvrir quelques vieux classiques. Et vous, vous allez regarder quoi ce soir : King Kong ou un film de Chaplin?

Arnaud

Comments

Chez N’était-il pas nous aimons faire des tests et se mettre au défi. C’est pourquoi nous avons décidé de placer la barre assez haut en participant aux 24 heures de la bande dessinée.

Les 24 heures est un événement qui est organisé par la maison des auteurs dans le cadre de l’ouverture du Festival International de la Bande Dessinée.

L’objectif est assez simple, mais le défi de taille : il s’agit de créer une bande dessinée de 24 pages en 24 heures chrono. Une contrainte est déterminée au moment du top départ. Chaque année différente, elle donne au jeu tout son intérêt : bulle imposée, unité de temps fixe pour chaque page, etc. Amateurs et professionnels sont tous à égalité.

Après cela, c’est la panique : il faut laisser libre cours à l’imagination, sortir les stylos, les pots de peinture et oublier l’idée de perdre du temps en dormant pendant 24h.

Je gribouille à mes heures perdues, dans les marges de mes cahiers pendant les réunions ennuyeuses, etc.. bref suffisamment pour être qualifié par les organisateurs dans la catégorie Amateurs.

J’étais donc au taquet mardi 15h quand la contrainte est tombée : 

" Réalisez un récit en bande dessinée constitué de 22 pages, d’une couverture et d’une 4e de couverture à partir des 90 dernières photos postées par Boulet sur son Instagram. " 

Toutes les photos doivent être réinterprétées et dessinées et chaque planche doit être composée de quatre cases. 
L’ordre d’affichage des photos peut être suivi ou pas. 
La première de couverture ainsi que la 4e doivent également être réalisées à partir d’une photo.

Inutile de vous expliquer que les photos étaient improbables et différentes 

15 heures : le sujet tombe. Je suis encore au boulot alors évidement c’est compliqué.

18 heures : De retour à la maison - Le thème est complexe et la clé du défi consiste à monter un scénario. Je commence le tri des 90 photos, pour identifier les différents thèmes : nous avons des photos de bâtiments, paysages , de new york, rio et Paris, des concerts, des boissons, des personnages (nounours, bob l’éponge, star wars). Je commence à paniquer.

21 heures : Deux images de nounours en difficulté emprisonné dans des barreau et décapité me lancent sur la piste du polar. Afin de ne pas rater d’image et me retrouver dans la panade au dernier moment, je remplis un fichier excel et je pointe les photos.

22 heures : le scénario avance bien mais le temps file vite. Le scénario commence à être satisfaisant mais certaines photos manquent encore à l’appel.

22:30 : tandis que les copains m’envoient leurs encouragements du soir, je commence réellement à dessiner. Il reste 16h30 et 24 pages à dessiner.

image

02:00 : La page 5 est entamée

04:30 : Ma soeur qui vit dans l’océan indien me fait le coucou du matin (le sien). J’en suis à la page 10.

05:30 : Le réveil sonne officiellement dans 1h30. Je prends la décision d’aller me coucher.

07:00 : Réveil - c’est dur! Reprise des hostilités à 08:00

11:00 : Je n’ai pas levé l’oeil de la feuille mais je ne termine que la page 16… Faites vous-mêmes le calcul : 8 pages à dessiner et seulement 4 heures. Accélération.

image

14:10 : Je termine la dernière copie complètement exténué. Pour finir le boulot il faut tout scanner, reformater selon la norme et c’est gagné!

14:40 : C’est terminé - Tout est publié! Ouarrrrrffff!

Je vous invite à venir voir le résultat complet ici :  http://www.24hdelabandedessinee.com/spip/spip.php?page=participant&id=12065

Pour les plus curieux, n’hésitez pas à consulter les autres histoires des participants amateurs ou professionnels. Lewis Trondheim nous a notamment livré une description imagée sur le thème des 24h de la BD.

Allez, à la prochaine fois pour un nouveau défi! En mars N’était-il pas a prévu de remporter un Oscar! Restez-donc abonnés!

Arnaud

Comments

image

Vous voulez bouger vos fesses sur Mickael Jackson, IAM, les Spice Girls, Nathalie Imbruglia, Alliance Ethnik, Ophélie Winter, Corona, Worlds Appart, Dr Alban, Haddaway, Britney, Snoop Dogg, Sandy Valentino (haha, vous l’aviez oubliée celle-là hein ?), Manau, Blur, Offspring et bien d’autres ? Vous voulez découvrir que votre cerveau a stocké dans un coin contre votre gré la totalité des paroles de « Pour que tu m’aimes encore » ? Vous voulez retourner au collège pour une soirée, et ne pas la voir passer, justement cette soirée ?

Si vous avez répondu « OH OUI » à ces questions, les  soirées We are the 90’s sont faites pour vous ! C’est testé et approuvé vendredi dernier par vos envoyés spéciaux de N’était-il pas (mais ça existe depuis 2007 et nous avons assisté à la 54ème édition, nous ne sommes pas spécialement à l’avant-garde ce coup ci !).

De 23h à 6h, les tubes mythiques des années 90 s’enchainent et les exclamations fusent : « ohhh, j’adorais cette chanson », « haan, j’avais oublié ça ! », « oh comment c’était bien pourri, les paroles ! ».

image

Je vous recommande cette soirée pour vous amuser, vous lâcher, danser comme des tarés sans voir le temps passer et passer une super soirée. L’ambiance est top aussi : pas de prise de tête, que du second degré avec ces tubes joyeux, un peu enfantins et ringards mais qu’on connait tous par cœur !

Même si vous n’êtes pas fan des boites de nuit, ou si ces morceaux n’étaient pas vos musiques préférées à l’époque, vous les reconnaîtrez à coup sûr et je suis sure que vous apprécierez ce petit voyage dans le temps. Vu l’ambiance, c’était le cas pour les 1800 personnes qui étaient là vendredi dernier.

Pour vous donner envie, voici un teaser fait aux débuts des soirées We are :

(et oui, bien vu, Pénélope Bagieu est de la partie)

Et une petite idée de l’ambiance que vous pourrez y trouver :

 

C’est quand ? Tous les mois

C’est où ? La Machine du Moulin Rouge

Toutes les informations sont ici : http://www.wearethe90s.com/

Photos et vidéos : https://www.facebook.com/Wearethe90s

Agnès

Comments

Walter Mitty (Ben Stiller) est un homme qui à première vue ne sort pas vraiment du lot. Il est agréable et sérieux dans son travail (il développe les photos du célèbre magazine « Life »), mais il n’a pas beaucoup voyagé ni fait de choses exceptionnelles dans sa vie. C’est surtout un grand timide, un grand rêveur et un grand romantique.

Un jour, deux choses extraordinaires se passent :

- Le magazine pour lequel il travaille depuis ses débuts se fait racheter et des sales types aux dents longues débarquent pour organiser le passage de la version papier au format web, et virer les 2/3 des employés au passage…

- Sean O’Connell, le photographe-aventurier attitré du magazine lui envoie LA photo qui selon lui mérite de faire la dernière couverture du magazine papier. Problème : le négatif manque sur la pellicule…

Sur un coup de tête, et encouragé par sa belle collègue, Walter Mitty se lance alors dans une course poursuite autour du monde à la recherche de Sean et de la photo qu’il a oublié d’envoyer. Et pour quelqu’un qui n’est jamais sorti de chez lui, il se débrouille carrément bien !

La vie rêvée de Walter Mitty est un film pour ceux qui aiment les belles images, les beaux paysages et les musiques assorties (dont Of monsters and men <3), les personnages touchants, un peu loosers-rêveurs qui se révèlent des héros et les personnages secondaires bien second degré (l’employé du site de rencontre est super). C’est une belle aventure qui parle de façon poétique de courage et de saut dans l’inconnu.

Bien sur il y a un happy end - le suspense n’est pas insoutenable à ce niveau là - mais j’ai trouvé l’histoire bien écrite, les personnages et les rebondissements sympas et pas mal de situations rigolotes. Et c’est beau !

Pour passer un bon moment et en prendre plein les yeux, je vous recommande donc Walter Mitty !

Agnès

(Moi non plus je ne suis pas très active ici en ce moment… je joue à Candy Crush)

Comments

Tout d’abord je tiens à m’excuser auprès des lecteurs de N’était-il pas. Je me fais rare en ce moment mais entre le boulot et l’élaboration de faire part pour un “prochain événement” je n’ai pas une minute à moi… 

Ce soir, j’ai décidé de vous avouer mon petit penchant pour une certaine musique venue tout droit des Etats-Unis…. Celle des starlettes du genre Disney Channel…. Bon ok je sais c’est pas la super classe de dire ça mais bon j’assume. Oui voilà…j’aime bien la chanson de Miley Cyrus même si je comprends toujours pas pourquoi elle a voulu lécher un marteau dans son clip… Ce genre de chansons me donnent la pêche, c’est comme ça ^^

Bref, ce soir je viens vous parler de Lea Michele, la star de la série Glee que je continue à suivre de temps en temps (même si je trouve que les dernières saisons sont assez ennuyeuses et sans fil conducteur…) 

Afficher davantage

Comments

On continue le tour de mes cadeaux de Noël (après ma box beauté) par ces trois jolis carnets qui m’ont été offerts par mes acolytes de N’était-il pas.

J’aime beaucoup les cadeaux mais j’aime aussi le fait de découvrir de nouvelles marques et de nouveaux univers et c’est particulièrement le cas ici avec le monde de Georges

Mais qui c’est ce Georges???

Afficher davantage

Comments

image

Si vous cherchez une chouette pièce de théâtre à aller voir (à Paris jusqu’au 18/01 (viiiiite) puis en tournée en France), ne cherchez plus et allez voir « Le fils du comique » !

Avec cette pièce Pierre Palmade nous fait rire, réfléchir et se livre au travers des aventures du personnage principal : Pierre Mazar.

L’histoire en deux mots :

Pierre Mazar est un auteur de théâtre à succès, drôle, égocentrique, installé depuis des années avec Benjamin, son petit ami chorégraphe. Et il veut un enfant, ou plutôt un fils. Parce que « avec les gènes qu’il a, il n’a pas le doit de ne pas se reproduire »… Le problème : deux femmes se proposent pour être la mère de l’enfant en question, il va falloir choisir ! La première est Isabelle, l’actrice de sa nouvelle pièce, une femme très sure d’elle et aux gènes « intéressants » ; la seconde est Sylvie, sa meilleure amie, la « fille normale » à qui il a promis de faire un enfant depuis bien longtemps. La bataille de la meilleure mère va être rude !

Mon avis

Cette pièce est top : bien écrite, bien jouée, drôle, émouvante par moments et avec une mise en scène bien rythmée. Bref, j’ai aimé pour l’énergie des acteurs, la finesse de l’humour et des dialogues (certaines formules sont mémorables), et les messages autobiographiques que l’on lit entre les lignes.

Car oui cette pièce, la suite de la pièce « Le Comique » (2007), est en grande partie autobiographique. Je ne connaissais pas particulièrement le travail et la carrière de Pierre Palmade (à part les spectacles comme « Ils s’aiment », etc.) mais je l’ai trouvé très drôle et attachant avec ce personnage à la fois égocentrique, macho et sensible. Il parle de sa vie, son métier, ses doutes, son homosexualité pas forcément facile à accepter, la façon dont il est vu par le public et les critiques, etc.

Les autres acteurs sont aussi très bons. J’ai notamment beaucoup aimé Benjamin Gauthier qui joue le rôle du compagnon de Pierre, mais aussi les deux actrices Anne-Elisabeth Blateau (« Scènes de ménages ») et Camille Cottin (« La Connasse ») à qui on a envie de donner des claques toute la soirée !

Et pour finir, voici une bande annonce :

D’autres idées de pièces de théâtre : ici !

Agnès

Comments

Il est l’heure de faire le bilan! Et rien de mieux que d’utiliser Google Analytics pour voir comment s’est passé l’année 2013 sur le blog. Voici le top 10 des articles les plus lus (ou vus) sur N’était-il pas:

1- Je veux un Minion! Moi, moche et méchant 2 un très bon moment ciné:image

Ceci est quand même la preuve que Google joue très bien son rôle dans le référencement! Le film a été un succès planétaire et nombreux sont les internautes à la recherches de jolies images de minion! Je ne pense pas que l’article ait vraiment été lu mais c’est en tout cas le mieux référencé du blog!

2- Mon “déodorant maison” presque parfait - vive le bicarbonate de soude!

Afficher davantage

Comments

Parfois je me dis que dans des milliers et milliers d’années, quand des archéologues trouveront ce genre d’objets datant de notre civilisation ils auront bien du mal à lui donner une fonction…imageCe petit objet n’est autre qu’un fantastique accessoire à cheveux avec lequel j’ai réussi à me faire toute seule une tresse africaine! 

Afficher davantage

Comments

Bonne année à tous ! Et hop, je commence 2014 avec ces quelques trouvailles :

1/ Cette chanson, et surtout ce clip : Anna Kendrick - Cups (When I’m Gone), d’après le film Pitch Perfect’s

Pas mal le coup du gobelet, hein ? Il existe des tutoriels si vous voulez vous entraîner ; vous arriverez peut être à un résultat aussi bon que celui-ci ! Merci à Nat pour la découverte.

2/ Le blog Maptia a recensé et illustré des mots intraduisibles, qui n’existent que dans une seule langue

image

image

Pour voir la suite : cliquer ici

3/ Le site Silk vous permettra de réaliser vos propres œuvres

En quelques minutes, on peut obtenir des choses comme ça :

image

image

Utile si vous cherchez un motif pour votre nouveau papier peint ! Essayez quand même de ne pas rester dessus toute la journée.

Via madmoizelle.

4/ La BD « Le chien qui louche » d’Etienne Davodeau

image

Parmi mes cadeaux de Noël il y avait cette chouette BD qui parle d’un gardien du musée du Louvre, de sa belle-famille envahissante, d’un tableau hideux, et d’une mystérieuse société qui rôde dans les couloirs du musée et qui décide des tableaux qui y seront accrochés. Très sympa !

5/ Pour se détendre rien de mieux que de regarder une bonne parodie ! Voici Wrecking ball version Steve Kardynal :

6/ Fini de rigoler, filez ranger votre chambre ! Et pour ça, vous pouvez prendre exemple sur Ursus Wehrli

image

image

image

Via noquedanblogs.

7/ Et on finit en beauté avec les superbes bijoux faits main, et personnalisables, de Galia (vus ici) :

image

image

J’en bave sur mon clavier !

A bientôt !

Agnès

Comments